Si plusieurs éléments d’un projet peuvent être ajustés au cours de sa réalisation, comme les ressources ou le budget, il en est un sur lequel il est bien souvent difficile d’agir : le temps.

Bien souvent le temps et l’argent sont utilisés à des fonctionnalités à faible valeur ajoutée pour les utilisateurs finaux, c’est pour cette raison que la priorisation est essentielle à la réussite d’un projet.

Quels sont les objectifs d’un arbre des priorités ?

Comment fonctionne l’arbre des priorités ?

L’arbre fonctionne sur la base d’un tronc sur lequel se trouvent des branches et des feuilles (des épiques du product backlog) ce qui va permettre une priorisation à 2 dimensions.

La première dimension se situe sur le tronc ou à son sommet trônent les priorités hautes et à la racine les priorités basses. Le nombre de niveaux de priorités se fait selon la capacité à produire des équipes.

La deuxième dimension se trouve aux niveau des branches ou les feuilles les plus proches du tronc sont plus prioritaires que celles se trouvant aux extrémités des branches.

Cet arbre des priorités doit ressembler à un “Sapin”, ainsi sa forme fait qu’il y aura une épique de niveau 1, 2 épiques de niveaux 2, 3 épiques de niveau 3, etc..

Animation de l’atelier et construction de l’arbre des priorités

Fournitures nécessaires

Pour organiser l’atelier il faut le matériel suivant :

  • Une grande feuille papier (format A0 ou A1) sur laquelle sera dessinée le tronc
  • Des feuilles papier vierges pour les épiques (format A6)
  • Des feutres
  • De la patafix

Kit téléchargeable